Evolution


Evolution

A l'origine de l'évolution, un homme: Dr. Alfred Pfister (1910-1990) - médecin suisse et ancien élève du Professeur Paul Niehans

Visionnaire passionné par la science cellulaire dans son application médicale, il dédiera la plus grande partie de sa vie à la recherche d’une technique scientifique permettant de remédier aux nombreux écueils rencontrés par les procédés utilisés jusqu’alors dans les traitements cellulaires classiques de revitalisation: lyophilisées ou congelées, les cellules perdaient de leur efficacité. 

Dr. Alfred Pfister trouvera une nouvelle méthode stable, fiable et efficace. En 1955, il met au point un conservateur permettant de ralentir le procédé de détérioration des cellules: il s’agit de la Méthode CellVital. Grâce à cette dernière, les cellules sont efficacement conservées et peuvent continuer à «respirer». Elles gardent toute leur force vitale.

Des tests effectués par le Centre de recherche Battelle de Genève (tests du Professeur Warburg, Prix Nobel de Médecine) viendront également confirmer l’efficacité de la méthode.

Avec le franchissement de cette étape majeure, il sera possible de contrôler les cellules après prélèvement. Dr. Pfister utilisera cette méthode pendant de nombreuses années en milieu médical dans sa clinique de revitalisation. Ce sera par la suite son fils, Roland C. Pfister, qui reprendra la direction de cette clinique (1977 – 1985) située sur les bords du Lac Léman en Suisse.

De la Cellulothérapie à la Cosmétique Cellulaire de Cellap Laboratoire

«Et que faites-vous pour la peau?»

Adressée à Roland C. Pfister lors d’une visite post-traitement, cette question très logique d’une patiente séjournant à la clinique de revitalisation lui donnera l’impulsion et l’intime conviction qu’une application de la science cellulaire à la cosmétique était possible. En effet, la revitalisation a pour principe de «stimuler et de revitaliser un organe dévitalisé, vieilli prématurément ou stressé, par des cellules jeunes provenant d’un organe similaire que celui à traiter ». La peau étant un organe vivant et non un végétal, il paraissait pertinent qu’une application cosmétique était possible à partir de la science cellulaire.

Porté par la même passion que son père pour la science cellulaire, Roland C. Pfister s’inspirera des découvertes réalisées jusqu’alors dans un univers strictement médical pour les transposer de manière fiable et sécurisée dans le domaine de la cosmétologie cellulaire.

C’est sur ces fondements qu’il créera en 1978 un soin esthétique à base de cellules proposé aux patients séjournant à la clinique. Le succès fut immédiat. L’enthousiasme des patients fut tel qu’ils émirent rapidement le souhait de pouvoir poursuivre le soin au-delà de leur séjour à la clinique. Pour répondre à cette demande, Roland C. Pfister dut envisager un soin cosmétique intégrant les cellules dans un onguent pour son utilisation hors du milieu médical. Le franchissement de cette étape signera les prémices de la cosmétique cellulaire.

Cette époque est également marquée par la quête de fabricants capables d’assurer la production de cosmétiques cellulaires. Cependant, les formulations envisagées par Roland C. Pfister étaient d’une technicité telle qu’aucun prestataire ne sera en mesure d’en assurer la réalisation. Le cahier des charges exigeait en effet de maintenir le matériau cellulaire à l’état actif pendant des mois. Les fabricants n'ont pas hésité à recommander l’utilisation de cellules lyophilisées qu’ils produisaient déjà pour d’autres marques. C’était sans intérêt. Pour Roland C. Pfister la présence de la vitalité des cellules dans les crèmes était un impératif indiscutable.

Refusant néanmoins de renoncer à son projet et persuadé de l’application cosmétique sur la base de la science cellulaire, Roland C. Pfister s’entoure des meilleures équipes de biologistes et de médecins. Il achète sa première machine, un homogénéisateur d’une capacité de 20 kg. Avec un galéniste, il commence à travailler sur le développement des ingrédients qui entreront dans la composition des futures lignes de cosmétique cellulaire suisse, Cellcosmet et Cellmen.






En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres et services adaptés à vos centres d'intérêt. Pour de plus amples informations, veuillez lire la politique de protection des données.